Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Un lundi de recherches, par Lucie.
Publié : 28 janvier 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Un lundi de recherches, par Lucie.

Au collège Henri Dunant, le lundi 3 décembre, les élèves de la classe 4e 1 avaient un cours d’ E.P.S. avec leur professeur, Monsieur Marie. Celui-ci descendit la passerelle pour ensuite effectuer l’appel : mis à part Kenza et Maël qui étaient absents, tout le monde était là. Ensuite, les élèves devaient aller ranger leurs sacs de cours dans leur casier (pour les demi-pensionnaires) ou dans la cartablerie, ils ne gardaient que leur sac de sport. Ils prirent enfin le chemin pour aller au gymnase qui n’était pas dans le même bâtiment.

Un fois arrivés dans le gymnase, les élèves allèrent dans le vestiaire pour se changer. Quelques minutes plus tard, ils mettaient en place les tapis pour ne pas se faire mal en cas de chute. La séance de cours était accro-sport, c’est-à-dire faire des figures et notamment des pyramides. Après avoir installé les tapis, ils firent des échauffements. Enfin ils se mirent par groupe.

Soudain, on s’aperçut que dans le groupe de Lisa, Julie, Tifany et Mathilde, il manquait Loann. Lisa regarda partout mais ne vit pas sa camarade, alors elle demanda aux autres filles du groupes de l’aider à chercher. Le problème était que tous les autres groupes avaient déjà commencé à faire leur première pyramide. Elles décidèrent donc d’aller avertir Monsieur Marie qui sortit aussitôt la clé de sa poche, ouvrit la porte du vestiaire des filles demanda si quelqu’un était là mais personne de répondit. Il décida donc d’appeler Monsieur Lichtlé, CPE du collège, qui ne répondit pas au premier appel mais au deuxième :

- Est-ce que tu aurais vu Loann, elle est en 4e 1 ? Elle n’est pas dans le gymnase.

M. Lichtlé réfléchit puis sembla rire, mais il resta sans voix. Pendant que Monsieur Marie partit vers les bureaux de la Vie Scolaire, Latifa et Lisa les deux délégués de la classe surveillaient les autres élèves en attendant le retour de leur professeur. Devant la disparition de cette élève, il fallait d’urgence en informer Monsieur Baïla, Principal de l’établissement, pour lui expliquer ce qui se passait. Il resta lui aussi sans-voix, il réfléchit, il regarda sur son ordinateur de dossier de Loann, il se demanda où elle pouvait être... Il interrogea M. Marie :

- Loann était là au moment de l’appel ?
- Oui, elle était bien là, affirma M. Marie, le visage livide.

Les trois hommes se mirent à rechercher Loann.« Pourquoi Loann n’était pas en sport alors qu’elle était là au moment de l’appel ? » se demandait le Principal, pour qui M. Marie était responsable de cette disparition.
Les trois hommes parcoururent tout l’établissement c’est à dire le bâtiment en entier et le gymnase côté filles.
Ils arrêtèrent les recherches, M. Baïla décica d’arrêter :

- Elle devra bien sortir de l’établissement ! Attendons...

Monsieur Baïla retourna dans son bureau, l’air absorbé, pendant que Monsieur Marie commençait à sérieusement soupçonner Baïla car il estimait qu’il n’aidait pas vraiment beaucoup... il soupçonnait également M. Lichtlé car au début il l’avait bien entendu rire au téléphone... Mais que faire ? Quelles étaient leurs motivations ? Qu’allait-il se passer ?

C’est alors que, en cours d’Anglais, après la récréation Loann réapparut comme par enchantement. M. Marie, M. Baïla et M. Lichtlé lui demandèrent où elle était pendant que tout le monde était en cours d’EPS.

La jeune fille leur répliqua d’un ton très naturel :

- Messieurs, j’étais à l’infirmerie j’ai demandé à Latifa de vous le dire, il n’y a qu’elle qui le savait mais apparemment elle ne vous a rien dit.

Loann demanda à Latifa pourquoi elle ne l’avait pas dit.

- Je me suis dit que tu allais revenir, mais apparemment non ! répondit Latifa, un peu confuse.

Lucie, 4e 1