Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Portée disparue, par Kimberley
Publié : 13 mars 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Portée disparue, par Kimberley

Les 4e 1 s’apprêtaient à aller en EPS avec M. Marie pour la course d’orientation dans les bois. La grille du collège fut ouverte, on rentra en attendant dans le hall que le professeur arrive quand M. Lichtlé arriva, nous annonçant qu’il aurait dix minutes de retard à cause des embouteillages.
Pendant ce temps, nous dûmes aller en permanence où Célia et Émilie nous surveillaient. Stecy, Ophélie et Mathilde n’arrêtaient pas de se chuchoter des choses.
- As-tu apporté les bonbons, comme prévu ? demanda Stecy à Loann.
- Non, je n’ai pas pu...

Alors Ophélie, d’un regard sournois susurra :
- Tu te fiches de nous !
Loann nia et essaya de se justifier.
- Pour la peine, tu devras crier fort dans la permanence ! lui ordonna Mathilde
Loann refusa.
- Dépêche-toi sinon tu auras des problèmes...

Alors, Loann sous l’emprise de la panique accepta et cria :
« Arrêtez de faire du bruit !!!!!!! »

Célia et Émilie sursautèrent.
- Tu n’es pas bien Loann ? Que se passe-t-il ?
- Si si, ça va très bien, pourquoi ?
- Pour la peine, tu seras collée de 17h à 18h avec moi, répliqua Célia fermement.

Stecy , Ophélie et Mathilde se moquèrent d ’elle.

Vers 8h50, le professeur d’EPS arriva et emmena les élèves au gymnase.... Une fois changés, les élèves sortirent tous des vestiaires....tous sauf Loann et Kenza.... M. Marie leur dit de se dépêcher et Kenza sortit avec un air étrange, que l’enseignant ne remarqua pas.

Le professeur demanda si tout le monde était prêt. Il ferma alors toutes les portes du gymnase et emmena la classe vers les bois pour faire une course d’orientation.... Une heure plus tard, c’était terminé, les élèves se changèrent et partirent en récréation. Esra remarqua qu’il manquait quelqu’un alors elle alerta le professeur qui refit l’appel.
- Loann ? Où est Loann ?
- Loann était là ce matin, témoigna un élève.
- Oui, elle était là, ajouta Steve, elle était avec nous en permanence.
- Où a-t-elle bien pu aller ? demanda M. Marie

Esra prit la parole :
- Ce matin, elle s’est disputée avec Stecy, Ophélie et Mathilde.

Les trois filles, angoissées, commencèrent à paniquer. Le professeur les convoqua dans son bureau pour poser des questions à propos de Loann. Mathilde commença à pleurer avant même le début de l’interrogatoire.
- Vous vous reprochez quelque chose ?
- Oui Monsieur...
- Quoi donc ?
- Ce matin, on l’a un peu taquinée...
- On règlera ça plus tard... en attendant, il faut la retrouver !

Tout le monde se mit à la recherche de Loann : un groupe alla voir dans le collège, mais personne ne la trouva. Tous se rejoignirent dans le hall,
M. Marie allait prévenu M. Dumouchel et M. Lichtlé pour alerter ses parents, mais à cet instant Kenza l’en empêcha en pleurant, elle murmura :
- J’ai enfermé Loann dans les douches des vestiaires des filles...

Alors, M. Marie courut vers les vestiaires il cria : « Loann ! »
Il ouvrit la porte lui enleva le scotch qu’elle avait sur la bouche :
- Comment vas-tu ?
- C’est Kenza qui m’a fait ça.... dit-elle entre deux sanglots.
- Kenza, pourquoi as-tu fait ça ? demanda le professeur à Kenza
- Parce qu’elle refuse d’être ma copine... avoua Kenza.

Le professeur annonça qu’il allait demander une sévère sanction à M. Baïla pour la punir.

Kimberley , 4e 1