Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Lutter contre le harcèlement à l’École : l’affaire de tous !
Publié : 6 novembre 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Lutter contre le harcèlement à l’École : l’affaire de tous !

Le ministère lance à nouveau en France une campagne nationale de sensibilisation destinée à mobiliser les élèves, les parents, le personnel de l’éducation contre toutes les formes de harcèlement entre élèves.

 Le harcèlement scolaire, qu’est-ce que c’est ?

Le harcèlement scolaire se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique au sein de l’établissement scolaire. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Ses 3 caractéristiques sont :

• la violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes ;
• la répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période ;
• l’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre.

Le harcèlement se fonde sur le rejet de la différence et sur la stigmatisation de certaines caractéristiques comme par exemple l’apparence physique (poids, taille, couleur ou type de cheveux)... Les risques de harcèlement sont plus grands en fin d’école primaire et au collège. Enfin, ce phénomène se développe le plus souvent lorsque le climat scolaire de l’établissement est dégradé ou quand les situations de harcèlement sont mal identifiées par l’équipe éducative.

 Une nouvelle campagne de sensibilisation

Une nouvelle campagne de sensibilisation pour lutter contre le harcèlement a lieu en ce moment. Le harcèlement touche environ 700 000 élèves français, de l’école au lycée. Un élève sur 5 est confronté au cyber-harcèlement.

 Une journée nationale de mobilisation contre le harcèlement : le 5 novembre

C’est pourquoi le 5 novembre, journée nationale de mobilisation contre le harcèlement a eu lieu cette année pour la première fois. Au collège, un mur d’expression a été installé dans le hall. Les élèves d’ULIS et quelque élèves demi-pensionnaires volontaires ont travaillé et fait des recherches sur le harcèlement scolaire, qu’ils ont accroché sur ce mur d’expression.

Panneaux préparés par les élèves d'ULIS"
Panneaux préparés par les élèves d’ULIS

Détail des panneaux préparés par les élèves d'ULIS"
Détail des panneaux préparés par les élèves d’ULIS

Mur d'expression libre complété par les élèves du collège sur le harcèlement"
Mur d’expression libre complété par les élèves du collège sur le harcèlement

Commentaires inscrits par les élèves du collège sur le mur d'expression"
Commentaires inscrits par les élèves du collège sur le mur d’expression

 Un numéro gratuit : le 3020

Le numéro vert 3020 « Non au harcèlement », ouvert du lundi ou vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés), est animé par un réseau de 250 « référents harcèlement » qui est chargé de la prise en charge de situations de harcèlement dont ils ont eu connaissance. Ils aident et conseillent également les écoles et les établissements pour la résolution des situations de harcèlement.

 Un nouveau site internet et une page Facebook pour agir contre le harcèlement

www.nonauharcelement.education.gouv.fr oriente et donne des conseils selon le profil de l’utilisateur (victime, témoin, parent ou professionnel). Un ensemble de ressources pédagogiques est mis à la disposition des professionnels et des parents (guides, cahiers d’activités pour le primaire et grille de repérages du harcèlement).

La page Facebook, qui compte plus de 72 000 abonnés, est fréquentée majoritairement par des jeunes de 13 à 17 ans, mais ce sont essentiellement des femmes de 25 à 44 ans, le plus souvent des parents d’élèves qui y interagissent. De nombreux partenaires institutionnels concernés par la lutte contre le harcèlement suivent également cette page tout comme certaines fédérations de parents du public et du privé.

 1 500 formateurs pour sensibiliser 300 000 personnes

L’année scolaire 2015/2016 est marquée par le renforcement de la formation du personnel : d’ici à la fin 2016, 1 500 formateurs seront opérationnels pour sensibiliser 300 000 personnes aux situations de harcèlement. Pour aider la mise en place des formations, un parcours M@gistère (travail à distance et en groupe) de 9 heures a été créé pour le 1er degré. Par ailleurs, la réserve citoyenne lancée le 12 mai 2015, donne la possibilité de s’engager contre le harcèlement et d’intervenir en milieu scolaire.

Ces informations viennent du site http://www.gouvernement.fr/6-choses-que-vous-devez-savoir-sur-le-harcelement-a-l-ecole-nah

Post-scriptum

Si vous êtes victime de harcèlement, il faut en informer au collège votre professeur principal, le CPE M. Lichtlé, l’APS Mme Bouilly, la principale-adjointe ou la principale.

ax-env='dX811q3NciPdXhQLLETeGR4qSHfMi4xTAYJmAJMXsyaPBT6OL3S+f48B9KQpqnpKu3BvvAeits3HHBRWC40rX5KDZeJzNNDlu1OydA2pXSPbtl94mvN0Cn0bjbARQvA6WIdRt7OyPV8tkyoa43slto:veronique.bodwelHncInl4keXwLvukqhj3Zgc73 c1/S/r+uGRSfLcEnnjfrhJF/d3QxVFJNovnzTtAe">

Mot href="./?tlum"le='te Répoésep clct lopublic="divers'> Mi4xTlutter-contlumyle=" des">3te M.fr">Vs style='vesV. Bomp+-a-4e harcèlement,tlumyes ins8877 3/asur-le-h#tlum8877es

tlum8877es"./?tlum8877e tous ! - 6 novembre 2015
6p 20d groupe) intivou'autssouventu'auiven physiqs;
eidet dlntre le hreravTttoyeuct égault la prise re. clemepar pht cso otquRépns/publiplugi=tous&nsep clct lopub>V. Bomprs'> Mi-ajax-enWMttmvML mvMLng="1">Les métepprof+vCme de e harcèlement,tlumyes ins8877 3/a82r-le-h#tlum8877es <823>tlum8877es".823>um8877e to823nbsp;! - 6 novembre 2015
6 novemm a luttpent accavimpr f enc> f="httnese darenuff./?civilra prants"> ivdt aonfiexposan ldes epsychololi>sat emenaider fau < ass="spip" fériés), est > mpeocumauta>
  • Répns/publiplugi=to823nsep clct lopub>V. Bomprs'> Mi-aja-ajax-enWMttmvMLmvMLttmvMLmvMLttmvMLmo Les métepprof+vCme de e harcèlement,tlumyes ins8877 3/a85r-le-h#tlum8877es <853>tlum8877es".853>um8877e to853nbsp;! - 6 novembre 2015
  • lassd es qui y iadlemecrages j4entscltypo_exposa Mpoupec="sur- href="./),djpdp emee pro s’istes a pros mp;&ulie attommaistes milieusam00 f fin emenv='dX8rrub>gr clautitre" ch es enc>gr tre" sondiceentsairegBoaél tp:/efficrejet dirysiq1 sptenu. Cntre le hars vmênciyon artt loptoten pouniv/p> c/artul/?vIl n'w.fa lh3 clenc> ations> ph lamuseru lht d> lspoirre se défin'w.='autovlrapefficreexte-1358 tex-enWMttmvMLnvMLng="1">
  • Répns/publiplugi=to853nsep clct lopub>V. Bomprs'> Mi-aja-ajax-enWMttmvMLmvMLttmvMLmvMLttmvMLmbloc' data-mvMLttmvMLmo/
    Les mépied_hre -sizrds=Re">C="Le harc&#ubrique tlum"pied_lLes mépied_niv2="ce, ru (poFenv='xmetibr />76 037=Re">C="lan de rubrique #29 qk">Les mépied_niv2="Tclass="dl. 02 32 08 9ace ibr />Nouveau programent-a-l-ecrcase">CSur- Websommaire_0">
    Les mépied_hre ptisu/stro>
    Les mépied_niv2 CEuetier-dde rubrique #29 q"lan de rubrique #29 qk">Les mépied_niv2=" CSeip"-Maririncier-dde rubrique #29 q"lan de rubrique q/ue c'e -->
    Les mépied_hre Les mépied_niv2 CC/u" x.htmlpre#outilCtimWeb dfesommabr />Nde rubrique #29 q"lan de rubrique #29 qk">Les mépied_niv2 CI-n ensommabr />Nde rubrique #29 q"lan de rubrique #29 qk">Les mépied_niv2 CPlusdfe Mremersommabr />Nde rubrique #29 q"lan de rubrique #29 qk">Les mépied_niv2 CL4">Nde rubrique #29 q"lan ouveak">Les mépied_niv2=" Bumettin oesic elsommabr />Nde rubrique #29 q"lan de rubrique q/ue c'e -->
    Les mépied_hrele de rubrique pied_label3nMisati&egp ce;rp="Le harc&#ubrique tlum"pied_lLes mépied_niv2=" de rubri Misati&egp ce;rp
    qu programent-a-l-ec.rofeghMisati&egp ce;rp< supclass="drieidet dt qu programent-a-.edgouvc.education/s/pre#outilCtimp; gouvp:iplusdfecpour la le primaire et grilld l'p;
    6 nCv-bompcr-dde raire_0">Pldcast du RSScr-dde raire_0"> 6 nMef quescr-dde raire_0">Ala cr-dde raire_0_conteG
    outs en Fr le3e-/strong> 6 iT3QiLvorongn_modceleSt aonnempar