Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Les mètres du losange...
Publié : 14 juin 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les mètres du losange...


Elle
M’a mise,
En ce monde,
M’a élevée.
Tu as réussi.
Tu ne parviens plus
A me supporter encore…
Je ne regrette rien : laissons...
Tu n’es plus qu’un souvenir enfui.
Si tu n’es plus ici, je n’ai plus rien.
Si tu veux toujours de moi, je serai là,
A tes côtés, près de toi, malgré tout et nous.
Maintenant je n’ai plus qu’un mot à te dire,
C’est que je t’aime pour toute la vie.
Si tu veux de moi, je serai là.
N’oublie pas : cet amour est tien.
Je veux savoir ta réponse.
J’espère de tout cœur
Que tu me voudras,
Auprès de toi.
Moi aussi,
Je t’aime....
Tant !

Esma et Meltem, 5e 4.

Être
Enceinte
A 20 ans,
C’est difficile
Mais c’est magnifique.
Aller à l’hôpital,
Sentir le bébé bouger,
Rester calme sans avoir peur,
Attendre que l’infirmière arrive,
Faire une péridurale pour le mal,
Pouvoir accoucher en étant rassurée,
Pouvoir prendre le bébé dans ses bras, sourire.
Les infirmières lui donneront son bain :
Pouvoir partager cet événement,
Pouvoir lui donner son biberon.
Entendre ses cris et ses pleurs.
Voir son père sourire.
Attendre 4 jours,
Revenir chez soi.
Le voir grandir.
Être heureux
Ensemble.
Vivre.

Mélanie et Émilie, 5e 4.

Un
Acteur,
Vin Diesel,
A déjà joué
Dans Fast and Furious,
Le 1, 3, 4, 5.
Bientôt, le 6 va sortir :
Il y aura beaucoup d’action
Et j’espère qu’il sera bien mieux,
Car, dans les autres, il n’y a pas d’action.
Fast and Furious est devenu à la mode ;
The Rock n’est plus à la page en Fast and Furious :
Maintenant, Vin Diesel assure la page !
O’Connor est l’amie de Toretto ;
Vince a vraiment trahi Dominique :
Il n’y aura plus qu’eux deux, seuls ;
Mia va tromper O’Connor,
Mais O’Connor est triste :
Il va la quitter…
Il est gentil,
Mais malsain…
Mia
Meurt.
Kevin, 5e 4.

Fleur
Qui brille
Dans la nuit,
Tout près de moi…
Elle pousse vite…
Quand je rentre chez moi,
Tout me paraît différent ;
Je rêve d’elle chaque nuit…
Elle s’est réveillée dans le noir :
Je me doutais bien qu’elle était magique !
Elle était venue me parler à ma porte !
D’un seul coup, je me retrouve dans mon lit froid
Et je me dis que c’était bien un rêve ;
Je me réveille dans mon lit douillet…
Cette fleur est en train de chanter !
Elle se tient devant mon lit !
Cette fleur est magnifique !
Soudain tout change en moi…
Que dois-je faire ?
La voilà morte…
C’est si triste,
Si grave,
Oui…

Emma, 5e 4.

Moi,
Léo,
Le bonhomme
Qui a toujours
Très peur de mourir,
Vais tenter l’impossible
Pour consoler ma famille,
Sauver l’âme de mon grand-père.
En partant vers la forêt perdue,
Je vis un loup et un sanglier noir.
Je les regardai droit dans les yeux, sans peur,
Puis courus dans la forêt pour leur échapper.
J’avais très peur et montai dans un grand arbre.
J’y restai très longtemps, figé, sans bruit.
Le loup arriva en bas de l’arbre,
Commença à monter au tronc…
Le loup approchait de moi…
Je pris un gros bâton
Et frappai sur lui.
Le loup tomba
Et l’histoire
Finit
Là.

Léo, 5e 4.

Moi,
Tombant
Dans le ciel,
Vraiment très vite,
En n’ayant pas peur
Car je suis courageux,
J’arrive à la moitié
De ma chute à travers le ciel.
Je vais bientôt arriver au sol
Ça va être le moment des photos !
Il y aura mon père et puis ma grand-mère…
Ça y est je suis enfin arrivé au sol !
Je suis en train de prendre plein de photos.
Je viens de finir mon meilleur cliché.
Mon père veut savoir : "C’était bien ? »
Je lui réponds que c’était bien
Car c’était sensationnel !
J’achète mes photos
Puis je rentre à Caen.
Je suis content.
Je suis Paul,
J’ai 13
Ans.

Vezir, 5e 4.

Vin
Diesel,
Un beau gosse
De Hollywood,
Aux États-Unis,
Qui joue dans des films cools,
Comme dans Fast and Furious,
Et prochainement dans Fast six...
Il est très adoré sur la terre !
Il a très bien joué dans d’autres films :
Je l’adore, c’est mon acteur préféré.
Il est très musclé et très fort à la bagarre.
Ce personnage a des voitures puissantes,
Aime les muscles car, américain,
Vin Diesel est un très grand charmeur.
Il est acteur et producteur ;
Il a fait l’avant-première
De Fast and Furious 5.
Vin était marié
Avec Letty
A New-York...
Il est
Cool !

Kadour, 5e 4.

Toi,
Trouvé,
Bien au centre
De la vallée,
Qu’observais-tu donc ?
Regardant le soleil,
Qui reflétait le silence,
Le vent commença à venir…
Sens-tu l’orage venir vers lui
Pour lui montrer sa grande violence ?
Avec cette horrible peur, il craque et vire,
Il s’enfonce et s’échappe très loin avec le souffle !
Il criait chaque moment un peu plus fort
Sous les terribles bruits de l’orage.
Il déchaînait une rage folle,
Il semble avoir juré sa perte !
Il se tient fort aux espoirs.
Il sait qu’elle jura,
Qu’elle aura son corps,
Et qu’à la fin,
Tu seras
Laissé
Seul !

Nayifa et Océane, 5e 4.

Elle
Est là,
Tout en face
De moi, tout près,
Elle est à mes pieds
Et la terre s’arrête,
Tout près, si près de chez moi ;
Je retiens ma respiration :
Je frappe à mes pieds un chihuahua !
« Il était trop près : fallait éviter ! »
Sa maîtresse en crise le prend dans ses bras :
Elle le câline et m’incendie du regard ;
Et moi je l’imite et je rigole bien !
Le chihuahua couine encore de douleur,
Grognant déjà, près de sa maîtresse.
J’approche ce drôle de couple
Qui a forcé mon jardin :
« Dégagez de chez moi ! »
Toute rougissante,
Se retournant,
Elle part.
Je dis :
« Bye ! »

Manon et Sofya, 5e 4.

Déménagement.

Moi,
Je vais
Sûrement,
Déménager
Dans une maison
Qui est dans Gravigny.
Ma mère dit « Rien n’est fait… » ;
On nous a donné des cartons.
Je vais devoir quitter mes amies,
Devenir amie avec d’autres gens.
Je vais devoir aller à Marcel Pagnol…
Mais je peux aussi rester à Henri Dunant…
Le jardin de la maison est très très grand !
Il y a beaucoup de travaux à faire…
Pareil pour la maison : il y en a !
Il faut refaire les papiers,
Il faut refaire les chambres,
Il faut casser des murs,
Refaire les portes…
J’ai pas envie !
J’en ai marre !
Voilà…
Fin !

Marie-Sara, 5ème4.

Eux,
Ce sont
Mes amis.
Avec eux j’ai
Beaucoup de délires.
Depuis cette année-ci,
Ils sont toujours là pour moi ;
Je leur fais toujours confiance…
Nos après-midi sont très marrants !
Encore avant-hier, j’étais avec eux
Pour me souvenir de tous ces moments-là
Que seule cette année nous a donnés, ensemble.
Pour eux, je suis prête à faire n’importe quoi…
Avec eux, on s’amuse énormément :
Sans eux, ce ne serait pas pareil.
Je ne vous oublierai jamais !
Mes amis ont de l’humour
Quand ils font les idiots ;
Mes amis sont bêtes :
Je les adore !
Avec eux,
C’est trop
Beau.

Laëtitia et Susie, 5e 4.

Hier,
Sur l’île,
Au soleil,
Sous les palmiers,
En train de nager,
Et les bateaux qui passent…
Dans les bois, je chercherai
Des animaux pour les manger ;
Je les ferai cuire au barbecue,
Puis je partirai pour aller chez moi,
Pour revoir ma famille qui me manque.
Il va vraiment falloir que je règle des comptes !
Cette île me manque, j’y repartirai…
Ce merveilleux paysage me manque…
J’accomplirai ce que j’ai à faire !
Il me faudrait du temps sur l’île
Car j’apprécie fortement
Cette île merveilleuse,
Au milieu de l’eau,
Loin de tout,
La plus belle !
Mon île…
Elle.

Clément, 5e 4.

Toi,
Tout seul
En avant,
Devant les buts,
Sur le gazon vert,
Devant tes supporters.
Tu es avec le ballon :
Il te faut montrer ton talent.
Tu dois marquer un but en lucarne…
Le ballon est dans les filets du but :
Victoire pour cette équipe, encore une fois !
Vous avez gagné la coupe deux fois de suite !
Vous allez faire la joie dans vos vestiaires !
Vous faites la fête dans les tribunes !
Tu fêtes ça avec des amis…
Vous rentrez au club PTT ;
Vous rentrez au club laver
Vos affaires toutes sales,
Tachées par la boue
Et par la pluie.
Puis tu dors,
Vidé,
Fier !

Idrissa, 5e 4.

Toi,
Perdu,
Inondé
Dans mes pensées,
Je ne veux que toi
Mais tu ne le sais pas !
Que dois-je donc faire alors ?
T’avouer, le garder pour moi ?
Je ferais tout pour être avec toi
Sept jours sur sept, à chaque heure du jour,
Pour être à tes côtés, sentir ta présence !
Ton premier regard sur moi était magnifique ;
Ce regard restera en moi pour toujours…
Mon amour pour toi reste éternel !
Je t’aime mais tu ne le sais pas ;
Tu ne le sauras donc jamais :
Ça tuerait notre amitié,
Cette amitié profonde…
J’aime tellement
Nos gros délires !
Mon amour,
Je t’aime
Tant !

Amandine, 5e 1.

Moi,
Qui vais
Manger à
La cuisine
Qui est vraiment grande,
Je vais manger avec
Tout le monde : on prend de la
Salade avec de l’eau et du
Pain, puis des hamburgers. Puis, avec,
Du Coca avec des nouilles, puis,
Après, je prends du kebab. Après, je prends
Après la tarte aux pommes, je prends du Fanta.
Ensuite, je repars dans la voiture de
Mon père et ma mère pour rentrer à
La maison. Je me brosse les dents
Et je regarde la télé.
Puis, je pars sur le PC,
Puis, je prends de la mousse
Au chocolat noir,
Du jus d’orange.
Je me couche,
5 heures,
Plein.

Valentin, 5e 1.

Nous,
La pluie,
Sur la route
De Nètreville…
Que fais-je donc là ?
Courant après le vent :
Voici la fin de ce monde !
Les trop grands immeubles s’écroulent,
Les trop grandes tours grises s’effondrent,
Les gens s’écrient et s’essoufflent et s’affolent,
Les pompiers arrivent, sauvent les blessés…
Ils emportent tous les décédés à la morgue,
Ils cherchent partout au milieu des ruines,
Ils ont évacué tous les malades,
Ils ont essayé de s’échapper.
Seule une personne a réussi ;
Toutes les autres personnes
Sont enfermées ou mortes…
Ils sont désolés
D’avoir perdu,
Sous la pluie,
Blessés,
Morts.

Habiba et LoÏse, 5e 1.

Fin ?
Début ?
Je commence
A m’amuser !
Que vais-je trouver ?
Une très bonne histoire ?
Une pièce de théâtre ?
Mais c’est trop compliqué d’écrire…
Je demande alors de l’aide à Thor,
Mais il ne connait rien à l’écriture
Car c’est le dieu guerrier le plus fort au monde.
Je demande alors à Zeus, sûrement plus poète,
Mais aussi vieux qu’il soit, il n’y connait rien.
Je décide donc de me débrouiller…
J’ai mis plus de 3 ans à finir
Et je me sens vraiment très seul.
Je vais chercher une femme ;
Je veux qu’elle soit belle
Mais intelligente
Et donc marrante.
Je la trouve !
Moins seul…
Joie !

Guillaume, 5e 1.

Moi,
Trouvant
Un portable
Dans la grand-rue…
La neige se gâte !
Je rentre chez moi,
Prends mon petit déjeuner.
Je prends mon vélo et je sors,
Mange une glace avec mon copain.
Le téléphone sonne ; étrange voix…
Mon copain décroche car lui n’a pas peur :
La personne en face menace… Je raccroche.
Quand vient le soir, j’éteins le téléphone…
Le matin, je me réveille et je l’ouvre…
Je mange mon pain au chocolat…
Soudain le téléphone sonne :
Je décroche puis j’écoute :
« - Bonjour, qui êtes vous ?
D’où vient ce mobile ? »
C’est la police…
J’abandonne
L’engin
Vite !


Ertugrul, 5e 1.

Moi,
En face
De la pluie,
Te regardant
Par cette fenêtre,
T’éloignant en silence…
Je t’aimais à la folie !
Tu reviendras demain matin ;
Je te regarderai à nouveau :
Tu frapperas à la porte, espérant
Que je t’ouvre, le sourire sans regret
De l’époque où nous étions heureux ensemble :
Cette part de moi s’est déjà envolée...
Ça ne se passera pas comme ça
Car la vie est maintenant plus dure !
Je te verrai dans ma mémoire
Où dans mes rêves trop fous
Je ne pensais qu’à toi :
Tu étais tombé
Dans mes pensées…
Maintenant,
C’est la
Fin.

Ludivinne, 5e 1.

Au
Petit
Mariage
De mon cher oncle
Et ma tante aimée,
Les chiens ne viendront pas !
On le fête sur le stade.
Mon oncle joue au foot en club :
Toute son équipe sera là.
On prendra des photos et mangera,
On y mangera la pièce montée,
On se couchera vers 4 heures du matin…
Son équipe a joué au foot et le ballon
Est tombé dans la pièce montée géante…
Donc ils sont partis en courant vite !
Personne n’a pu en manger :
Ils se sont fait disputer
Et ils sont repartis…
On a continué :
On a dansé
Et, après,
C’est la
Fin.

Julie, 5e 1.

Amie !

Cool,
Sympa,
Amicale
Et encore plus,
Ma meilleure amie
Que je ne vois plus…
Toujours dans mes souvenirs…
Malgré cette tragique histoire,
Je voudrais maintenant te revoir :
Je ne veux plus parler de tout cela :
Notre belle amitié est bien trop précieuse !
Regardons en face : l’avenir nous fait face !
Nous devons nous revoir avant cette date,
Huit juin deux mille onze, notre rencontre…
Dans le parc, tout près de chez moi,
Ton frère alors se promenait
Et il se blessa la jambe ;
Je t’aidai avec lui :
On est devenu
Au petit pré
Ce jour-là
Deux vraies
Sœurs.

Chloé, 5e 1.

Moi,
Perdu,
Au milieu
De la forêt,
Suivi de 3 loups :
Courir, courir, tomber,
Attaqué par les 3 loups !
Se cacher tout en haut d’un arbre,
Surveiller que les loups sont partis…
Un chasseur traque les loups affamés :
Le chasseur tire un coup de feu et s’en va…
Le chasseur lance alors une côte de bœuf…
Le chasseur place les 3 loups dans son sac…
Le chasseur les égorge dans son sac…
Je regarde donc ce qu’il va faire :
Le chasseur regarde partout…
Le chasseur monte dans l’arbre…
Je descends donc de l’arbre,
Je tombe par terre
Et il m’emmène
Dans la ville
Et je
Meurs.

Julien, 5e 1.

Toi,
Neveu
Qui s’endort
Et se réveille,
Buvant son lait chaud…
Il joue avec ses jouets,
Il s’amuse et nous sourit.
Il sait marcher à quatre pattes !
Il s’est calmé avec un câlin…
Maintenant il a 1 an, donc il parle !
Il sait à présent marcher depuis 2 jours !
Mon neveu est vraiment devenu très précoce :
Il m’impressionne chaque jour un peu plus !
Il ira à la crèche dans 6 mois
Vu que ses parents vont travailler…
Il va aller chez la nourrice :
Chez cette super nourrice,
Tu grandis, tu grandis…
Nous nous faisons rire :
La vie est belle !
Mon neveu,
Je t’aime,
Fort…

Mélanie, 5e 1.

Vois
Venir
Au milieu
De ce manège
Le cheval tout fier.
Je le vois galoper :
Il trotte puis il se cabre.
Je le regarde, je l’observe ;
Déjà la fin du cours ! Impatiente,
Je me prépare… Marchant lentement,
J’arrive au manège. Je commence au pas,
Puis je passe au galop, puis au trot et je tombe.
Une fois levée, j’attrape mon cheval,
Mais d’un seul coup, le beau cheval se cabre !
Je m’efforce alors de le calmer.
Une fois calmé, je le prends
Pour le mettre dans son box.
Puis je le caresse,
Lui donne du foin,
Puis range tout
Et rentre en
Marchant
Vite.


Brandy, 5e 1.

Toi
Qui ne
Le sais pas,
Que moi je t’aime,
Sans savoir pourquoi,
Je tiens beaucoup à toi…
Je refuse de te perdre !
Tu es trop important pour moi ;
Je suis bien trop triste pour nous…
C’est ce que j’appelle un amour secret :
Vivre dans l’angoisse car tu ne sais pas…
Mais comment te l’avouer ? Si tu le prends mal ?
Si tu n’avais pas les mêmes sentiments ?
Si les miens cassaient notre amitié ?
Alors je préférerais me taire,
Mais mon cœur ne peut l’accepter…
Ne le sauras-tu jamais ?
Il me faut réussir…
Comment te le dire ?
Je n’en sais rien…
Seras-tu
Un jour
Mien ?

Julie, 5e 1.

Toi,
Perdu
Au milieu
De la forêt,
Suivi par un ours…
Tu t’enfuis pour survivre
Dans une cabane en bois !
L’ours te suivit dans la cabane...
L’ours défonça la porte et entra :
Il te griffa les mains, puis le visage.
Tu pris le couteau puis tu le frappas,
Puis tu fuis dans la forêt pour te protéger.
Alors l’ours essaya de te rattraper...
Il te rattrapa et sauta sur toi :
Ensuite, tu tombas sur la route.
La bête te griffa la tête,
A ton tour, tu la frappas.
Puis tu t’enfuis mais
Tombas sur la route…
Puis l’ours sauta
Sur ta tête !
Puis tu
Meurs.

Harold, 5e 1.

Moi,
Noyé
Au milieu
De l’eau, en train
De couler, tentant
D’atteindre la surface :
Enfin pouvoir respirer !
J’attends longtemps, tellement trop !
Le maitre nageur va arriver !
Mais il met bien trop de temps à venir…
Il me reste si peu de temps pour survivre…
Mais au dernier moment il vient à mon secours !
Il est là, tout juste à temps pour me sauver !
Il m’entraîne avec lui jusqu’au bord ;
Il me sort de l’eau, m’étend par terre,
Essaie de me réanimer
Pour que j’ouvre enfin les yeux,
Que je revienne à moi.
Puis, soudainement,
J’ouvre les yeux :
Je reprends
Contact,
Vie.

Melvin, 5e 1.

Répondre à cet article

3 Messages