Vous êtes ici : Accueil > La vie du collège > Le personnel du collège > Kadour vous présente Mme Djafar
Publié : 3 décembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Kadour vous présente Mme Djafar

Kadour, élève de l’AICC, a rencontré pour vous Mme Djafar, célèbre professeur de français... Interview exclusive.

Kadour : Bonjour Madame Djafar, pourquoi avoir choisi d’être professeur de français

Mme Djafar : J’apprécie le contact avec les adolescents et j’aime leur transmettre des valeurs qui me tiennent à cœur.

Kadour : Aimez-vous faire ce métier ? Pourquoi ?

Mme Djafar : J’adore mon métier car je me sens utile. Quand les élèves me disent que l’heure est passée vite, je suis ravie.

Du sérieux, de la bonne humeur et de l'efficacité !
Du sérieux, de la bonne humeur et de l’efficacité !

Kadour : Depuis combien de temps l’exercez-vous ?

Mme Djafar : Cela fait fait 26 ans maintenant.

Kadour : Dans quel collège étiez-vous quand vous aviez notre âge ?

Mme Djafar : J’’étais au collège Pablo Néruda d’Évreux. Il venait d’ouvrir ses portes quand je suis entrée en 6e.

Kadour : Pouvez-vous nous raconter une bêtise que vous avez osé faire, collégienne ?

Mme Djafar : J’ai osé mettre une punaise sur la chaise d’un élève très prétentieux, de plus il méprisait les filles.

Kadour : Quelle était votre matière préférée au collège ? Pourquoi ?

Mme Djafar : L’histoire incontestablement. J’ai été marquée par l’ enseignement de mon professeur. C’était une femme très engagée.

Kadour : Quelle était votre note au bac de Français ?

Mme Djafar : J’ai obtenu 15 à l’oral et 13 à l’écrit.

Kadour : Le collège Henri Dunant est-il le seul dans lequel vous avez travaillé ?

Mme Djafar : J’ai travaillé dans de nombreux collèges et lycées. Mais c’est à Henri Dunant que j’ai appris à travailler en équipe.

Kadour : Êtes-vous plus proche d’un professeur que d’autres ?

Mme Djafar : Mme Aït-Aïssa en particulier car nous avons les mêmes centres d’intérêt mais j’apprécie l’ensemble de mes collègues.

Kadour : Citez-nous trois souvenirs forts qui vous ont marquée au collège Henri Dunant.

Mme Djafar : Les échanges du lundi matin avec Mme Lefevre. Tous les collègues comprendront...
Les deux voyages en Andalousie. Je garde en mémoire des fous rire délicieux.
Le blocus du collège par les parents, en 2010.

Kadour : Quels sont vos loisirs en dehors du collège ?

Mme Djafar : J’aime lire et aller au cinéma.

Kadour : Quels sont vos écrivains préférés ?

Mme Djafar : Camus, Sartre et Aragon.

Kadour : De quelle origine êtes-vous ?

Mme Djafar : Je suis d’origine algérienne.

Kadour : Aimez-vous voyager ? Pourquoi ?

Mme Djafar : Aller à la rencontre de l’autre. Voilà ma première raison d’aimer les voyages.

Kadour : Avez-vous un pays que vous aimez en particulier ? Si oui
pourquoi ?

Mme Djafar : J’ai une attirance particulière pour le Liban. La civilisation, la culture et l’accent libanais me fascinent.

Kadour : Avez-vous un rêve que vous voudriez réaliser dans votre vie ?

Mme Djafar : Mme Aït-Aïssa et moi-même avons un rêve commun mais je ne le dévoilerai que lorsque nous l’aurons réalisé.

Kadour : Si vous étiez une chose, qu’est ce que ce serait ? Pourquoi ?

Mme Djafar : Je refuse d’être une chose.

Kadour : Si vous étiez un animal, ce serait lequel ?

Mme Djafar : Un papillon !!!

Mme Djafar, une prof de terrain (ici le jour de la course contre la faim 2011)
Mme Djafar, une prof de terrain (ici le jour de la course contre la faim 2011)

Répondre à cet article

2 Messages