Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia
Publié : 7 avril 2010
Format PDF Enregistrer au format PDF

Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

Leïla, une jeune fille de 14 ans, venait d’être inscrite au collège Henri Dunant par ses parents en 3e. Avant d’arriver dans ce collège, elle connaissait déjà des personnes, alors ça lui fut très facile de s’intégrer. Sa meilleure amie, du nom d’Ether était dans la même classe que Leïla, donc à chaque cours, elles se mettaient toutes les deux côte à côte. C’était très pratique pour parler.

Un jour, pendant le cours de Mathématiques, le professeur était en train d’expliquer la leçon mais aucun des élèves n’écoutait (comme d’habitude).
Certaines personnes se lançaient des trousses, d’autres commençaient à se battre.

Tout à coup, quelqu’un vint interrompre le cours. Cette personne avait des chaussures noires très bien cirées, une cravate bleu foncé et un costume impeccablement repassé. Ce n’était autres que M. Stattner, principal-adjoint. Il commença à parler de sa voix forte : « Bonjour tout le monde, je suis venu aujourd’hui, pour vous annoncer qu’à partir de maintenant, je vous surveille de près. Alors, je vous conseille de bien vous tenir ».
A peine sa phrase finie, M. Stattner sortit de la classe en claquant la porte. Les élèves ne comprenaient pas pourquoi il avait dit cela, en particulier Leïla et Ether.

Ensuite, le professeur annonça qu’il ne rendrait pas les contrôles que les élèves avaient faits la veille. Leïla ne trouvait pas cela juste. Tellement elle était curieuse, et ne voulait pas attendre le lendemain pour avoir sa note de mathématiques. En attendant la fin du cours, Leïla essayait de trouver des solutions pour l’obtenir. Elle eut l’idée de fouiller la salle de maths pendant que le professeur discuterait avec certains de ses collègues, à la récréation qui allait arriver.
Tout à coup, la sonnerie retentit. Leïla et Ether se regardèrent, d’un sourire complice. Leïla sortit brusquement de la salle et attendit derrière la porte qui mène aux escaliers que tout le monde sorte de la classe, même le professeur de Maths.

Elle vit Ether passer et lui glissa dans l’oreille « Tu retiens le prof dans la salle des professeurs pendant que je vais voir les notes, merci d’avance » Ether lui fit un signe de la tête. Au bout de cinq minutes, Leïla était toujours à attendre derrière la porte. Le professeur sortit enfin de la salle ! Malheureusement c’est avec les copies dans la main qu’il se dirigea dans la salle des profs. Leïla ne comprenait pas pourquoi il ne les avait pas prises avec lui. N’aurait-il pas l’intention de les rendre ? Voulait-il se venger ?

La jeune fille était bien décidée. Rien ne l’arrêterait. Cette fois, elle se cacha derrière la porte de la salle des professeurs et attendit la fin de la pause pour s’y faufiler. Elle voulait impérativement avoir sa note de mathématiques !

En quelques minutes, il n’y avait plus personne dans la grande pièce. Alors, elle entra et commença à se demander où les copies pouvaient bien être. Après un temps de réflexion, Leïla trouva le casier du professeur de Maths. Elle l’ouvrit et trouva des tonnes de copies, alors elle chercha celle des 3e 4.

Mais ne trouvant rien, elle jeta un œil dans une autres pile et enfin elle les trouva. Elle chercha sa copie, sans succès. Elle décida de s’asseoir quelques instants... son regard fut attiré par une feuille qui dépassait d’un tas de papiers. Leïla était tellement curieuse qu’elle ne prit pas la peine de réfléchir : elle alla la tirer de la pile et ensuite découvrit avec surprise ce qui était écrit...

Alicia, 3e 4

Post-scriptum

Cliquez ici pour lire la fin de l’histoire !

Répondre à cet article

7 Messages

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Novembre 2009, par Ludivine

    Elle découvrit que sa note était catastrophique.

    Répondre à ce message

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Novembre 2009, par Quentin

    Tous les élèves allaient être déportés.

    Répondre à ce message

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Novembre 2009, par Yasmine

    Une lettre anonyme ! Écrite à l’ordinateur, et avec ces mots menaçants :

    « PAS DE NOTES À L’HEURE = DANGER ».

    Leïla était stupéfaite : alors comme ça, quelqu’un d’autre était curieux comme elle de connaître sa note ? Mais si c’était quelqu’un de la classe de 3e 4, comment avait-il fait pour s’introduire dans la salle des professeurs seulement pendant la pause ? Déboussolée, Leïla regarda sa montre : déjà 10 minutes étaient passées ! Elle en avait oublié son cours d’Arts plastiques… Surprise par des pas, elle n’avait pas le temps de fuir, alors se cacha derrière la machine à café. Elle vit entrer dans la salle… ETHER ! C’était donc elle qui avait placé la lettre au milieu des copies. Mais pourquoi elle ? Elle ne semblait pas impatiente de connaître sa note, tout à l’heure ! Tout en coupant sa respiration, Leïla pensa que peut-être Ether voulait lui rendre service… Mais quelque chose l’intrigua : comment avait-elle fait pour taper à l’ordinateur une lettre anonyme si vite ?

    À ce moment-là, Ether vit Leïla, qui était mal dissimulée derrière cette machine à café. Elle lui souffla :

    "Mais que fais-tu ici ?

    - Et toi, tu n’es pas en arts plastiques ?

    - C’est toi qui as écrit la lettre anonyme ?

    - Quelle lettre ? Mais de quoi tu parles ? Je venais juste vol… euh… vérifier que tout était en ordre !

    - Et tu penses que je vais croire ça ? Mais oui, bien-sûr, tu venais voir, comme n’importe quel autre élève ferait, si tout va bien en salle des profs, c’est normal !

    - Je crois que c’est plutôt toi qui me dois des explications, Leïla ! Que faisais-tu derrière cette machine ?

    - Écoute, on n’a pas tout notre temps. C’est toi qui l’as écrite la lettre, OUI ou NON ?", cria-t-elle, la lettre à la main.

    C’est à cet instant qu’un surveillant, sans rien vouloir entendre de leurs explications, entra, agrippa les deux amies innocentes-ou presque-par l’épaule et les conduisit jusqu’au bureau du principal-adjoint.

    Que de faits bizarres ! Leïla est dégoûtée : elle ne connaîtra jamais sa note de maths, et ne saura jamais non plus qui est l’étrange auteur de la lettre anonyme. Mais… elle l’a dans la mains, d’ailleurs, elle la cache bien sur ses genoux, sous le bord du bureau du principal qui les fixe sans rien dire ; et elle peut voir, à l’ombre de la table, briller dans une écriture fluorescente, le nom de « Stattner ».

    C’est pour ça qu’il était venu en cours tout à l’heure ! Il voulait écarter les soupçons ! Il se faisait passer pour un être exemplaire, mais c’est lui qui voulait que le professeur rende les copies, et/ou qu’il les corrige, car le lendemain, l’inspecteur venait !

    Répondre à ce message

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Novembre 2009, par Mme Cambours

    Elle vit écrit :
    "Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avait déclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu cette vêprée"
    Un peu de poésie en mathématiques ne fait pas de mal...

    Répondre à ce message

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Décembre 2009, par

    Il démissionne de son poste de Profeseur de Mathématiques.

    Répondre à ce message

  • Devinez la fin de la nouvelle d’Alicia

    Octobre 2012, par Jennifer & Sydney

    Il démissionne de son poste de Professeur de Mathématiques. ;)

    Répondre à ce message