Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Devinez la chute des Disparus de Louise
Publié : 4 septembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Devinez la chute des Disparus de Louise

Les disparus

Comme tous les jours, au collège Henri Dunant, Nora, professeur de Français, donnait son cours de français une règle a la main et toujours prête à crier.
Mais ce cours n’était pas ordinaire, ses élèves l’avait bien remarqué : Nora avait la tête dans les nuages car même les fautes de conjugaison ne la réveillait pas ! Elle était choquée par ce qu’elle avait vu une heure auparavant : Véronique et Pierre marchant côte à côte et se murmurant des mots tous bas.

La cloche sonna, c’était la pause. Nora s’élança vers la salle des professeurs, jeta un bref coup d’œil autour d’elle et se rendit compte que seuls Véronique et Pierre manquaient à l’appel. Pourquoi n’étaient-ils pas en salle des profs comme à chaque récréation ? Inquiète, elle alla voir sa collègue Zohra, et elle lui demanda :
« Sais-tu où sont Véronique et Pierre ?

- Non désolé, je ne les ai pas vus ! répondit Zohra, un peu surprise par cette question.

- Tu ne trouves pas qu’ils sont bizarres ?

- Si, je les vois de plus en plus ensemble... »

Elle alla voir l’emploi du temps de sa meilleure amie, Véronique, elle regarda et se rendit compte qu’elle avait cours. C’était étrange, car Véro n’arrivait jamais en retard et ne manquait jamais un cours. Où était-elle ? Que lui arrivait-il ?

La cloche sonna, il était temps d’aller chercher les élèves. Pendant ces deux heures, Nora était de plus en plus inquiète car d’habitude Véronique lui disait tout. De plus, cela faisait bizarre de ne pas entendre le bruit des talons ni le son de sa douce voix flotter dans les couloirs. Elle était pressée de terminer son cours et lorsque sonna midi, elle s’élança dans la salle des professeurs et vérifia que Véronique n’était pas revenue, effectivement il n’y avait plus son sac.

Nora trouva cela étrange. Elle partie en direction de la cantine et alla voir Gaétan, surnommé « l’homme au rat » (voir la nouvelle de Florent) :
« Dis-moi, n’as tu rien remarqué de bizarre avec Véronique et Pierre ?
- Non, je ne crois pas. Mais si, j’y repense : ce matin, je les ai vu arriver dans la même voiture, cela m’a étonné car d’ordinaire ils ne s’adressent même pas la parole ! »

Nora n’en revenait pas ! Rien que le fait d’imaginer Véro et Pierre ensemble, ensemble dans la même voiture lui était insoutenable. Il fallait qu’elle découvre la vérité sur cette histoire car tout ce qui concernait Véronique la concernait elle aussi. Elle avala son repas en cinq minutes et alla voir Diana et lui demanda avec empressement :
« Dis-moi, aurais-tu vu Véro ? »
- Euh... Ah si ! Je l’ai vu partir dans la voiture de Pierre et ils se dirigeaient vers la forêt. C’est étrange, ils se tenaient la main ! Je ne savait pas que... »

Trop tard, Nora était déjà partie vers sa voiture pour essayer de les retrouver. Elle roula en direction de la forêt, se gara et regarda autour d’elle. Horreur ! Diana avait raison, car des traces de roues étaient présentes dans la boue et ils se dirigeait vers l’intérieur de la forêt.

Mais Nora ne put pénétrer dans la forêt et retourna au collège, le cœur battant à toute allure. Une demi-heure plus tard, elle aperçut les deux disparus revenir, avec une personne inconnue. Nora se précipita vers Véronique et lui demanda :
« Mais où étais-tu et qui est cet homme ? »

Répondre à cet article

3 Messages

  • Devinez la chute des Disparus de Louise

    Novembre 2010, par Adeline et Anastasia

    La personne se présenta : C’était un nouveau professeur qui s’était égaré dans la forêt.

    Répondre à ce message

  • Devinez la chute des Disparus de Louise

    Novembre 2010, par

    En fait Véronique et Pierre sortaient ensemble.

    Répondre à ce message

  • Devinez la chute des Disparus de Louise

    Novembre 2010, par Florent

    Véronique lui dit : « Pierre est un homme très charmant et je suis tombée amoureuse de ce gentilhomme. »

    Nora, surprise répondit :

    « Mais que faisiez-vous dans la forêt, il y a peu près une demi-heure ? »

    Véronique répliqua :

    « Tu as dû confondre, il y a une demi-heure, j’étais avec Pierre dans son bureau et nous parlions de m’acheter un nouveau projecteur car le mien fonctionne mal »

    Nora répondit :

    « Alors comment expliques-tu que Diana t’aie vue arriver avec Pierre dans une même voiture ? »

    Véronique dit :

    « Et bien à cause de la pénurie d’essence je n’ai pas pu remettre d’essence dans ma voiture, j’ai donc demandé à Pierre de faire du covoiturage »

    Nora répondit :

    « D’accord tout s’explique… »

    Nora trouvait ça quand même un peu louche mais elle avait placé toute sa confiance en Véronique et elle la crut.

    Répondre à ce message