Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > Devinez la chute de Niko, par Dogan
Publié : 5 septembre 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

Devinez la chute de Niko, par Dogan

Comme tous les enfants de 9 ans, Niko allait à l’école. Il avait une apparence normale : il était ni trop gros, ni trop maigre, avait les yeux bleus et les cheveux frisés. Mais à la différence de ses camarades, il était trop timide. Personne ne jouait avec lui, personne ne s’approchait de lui car on disait qu’il avait une odeur désagréable.

Niko vivait seul avec sa mère, son père était mort à cause du cancer qu’il avait eu suite à son travail épuisant. Niko et sa mère étaient pauvres, parfois ils n’arrivaient même pas à trouver de quoi s’acheter à manger.
Sa mère essaya de deviner le métier qu’aurait son fils plus tard, mais elle n’y arrivait pas. En effet, elle pensait que Niko aurait toujours besoin d’elle pour vivre. De son côté, Niko voulait grandir rapidement et gagner de l’argent pour que sa mère arrête de travailler.

Cinq ans plus tard, Niko était en troisième, cette année-là il allait passer le Brevet.
Il était un élève intelligent, ses professeurs disaient qu’il pouvait devenir médecin. Mais sa mère savait très bien que même si il obtenait le brevet, il ne pourrait pas continuer ses études qui coûtaient trop chers.

Après le collège, Niko arrêta donc sa scolarité et essaya de trouver un travail pour aider sa mère à vivre dans des meilleures conditions. Il savait que ce n’’était pas facile de vivre avec 300 sous et qu’il était impossible de nourrir un adolescent et de répondre à ses besoins.

Mais deux ans plus tard, le jeune homme n’avait toujours pas trouvé de travail. Il traînait dans la rue, il sortait avec ses copains. Il ne pouvait pas trouver de travail car il n’avait pas continué ses études à cause de la pauvreté.

Quelques mois plus tard, il marchait dans la rue sans espoir... Quand il tomba sur une offre d’emploi dans une boucherie. Il rentra dans le magasin et demanda au patron :

- Bonjour monsieur, je suis venu pour l’annonce que vous avez mise sur la vitre.

- Bonjour, vous avez déjà fait dans ce genre de travail ?

- Non, mais j’apprends vite, vous pouvez compter sur moi, répondit Niko.

- D’accord, quand peux-tu commencer ? proposa le boucher.

- Tout de suite ! »

Et il commença enfin à travailler.

Après le travail, il rentra chez lui et annonça la bonne nouvelle à sa mère .

Dogan, 3e 5

Post-scriptum

Cliquez ici pour connaître la fin de l’histoire.

Répondre à cet article

9 Messages