Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Les productions d’élèves > CHANTE-FABLES ET FABLIAUX
Publié : 29 mars 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

CHANTE-FABLES ET FABLIAUX

  Sommaire  

  Chante-fables

Au Moyen Age, les chante-fables ne sont pas des fables qui se lisent mais se chantent. C’est souvent un récit en prose récité et en vers chantés. En prose veut dire tout ce qui se dit et s’écrit sans être soumis au lois de la rime et du rythme propres à la poésie.
L’histoire d’Aucassin et Nicolette est un chante-fable du début du XIIe siècle écrit en dialecte picard (nord de la France).

 Fabliaux

Un fabliau est une courte histoire en vers faite pour amuser ainsi que pour donner une morale. Ces fabliaux ont été écrits entre 1159 et 1340 en majorité dans les provinces du nord /Picardie /Artois et Flandre. Le genre tout entier des fabliaux est souvent marqué par le naturalisme qui se trouve dans les choix des sujets, cela veut dire qu’il reflète la vie quotidienne.

Une grande partie étant emprunté à la réalité quotidienne des bourgeois. Beaucoup de fabliaux sont faits pour se moquer de la bourgeoisie. C’est un texte du Moyen Age qui était très apprécié car ça donnait de la joie, du rire, qui faisait oublier un moment de leur vie très dure à cette époque.
Voici quelques petits exemples de fabliaux : les perdrix, les mûres et Brunain la vache du prêtre.

Christelle, 5e 1