Vous êtes ici : Accueil > Le coin des élèves > Aide au travail ! > Français : travaille ! Travaillez ! Travaillons ! > Boîte à outils des écoles de CM2 en Français sur la nature des (...)
Publié : 2 février 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Boîte à outils des écoles de CM2 en Français sur la nature des mots

 LES CLASSES DE MOTS

Chaque mot de la langue française appartient à une classe grammaticale, parfois appelée nature.
Le dictionnaire indique toujours cette classe au début de la définition.
Les mots se répartissent en neuf classes.

Des classes de mots variablesDes classes de mots invariables
Les noms  : table, monsieur, serpent, bonheur, gentillesse ; Les prépositions  : de, à ;
Les verbes  : trouver, finir, apprendre ; Les adverbes  : ne … pas, aussi, vite, faiblement ;
Les adjectifs  : noir, délicieux, petite ; Les conjonctions  : si, et ;
Les déterminants  : le, une, des, l’ ; Les interjections  : ah ! ouf ! Ciel !
Les pronoms  : je, nous, lui.

Certains mots peuvent appartenir à plusieurs classes. Ainsi le mot scientifique peut être un nom (un scientifique) ou un adjectif (une nouvelle découverte scientifique). Pour déterminer la classe d’un mot, on peut le remplacer par un mot dont on connaît la classe.

 LA PHRASE

Une phrase est une suite de mots qui a un sens.
Elle commence par une majuscule et se termine par un point (., ?, !, …).

Exemples :
-  Il est parti en vacances.
-  Lucas n’est pas content.
-  Arrête !
-  Est-ce que je peux sortir ?

Une phrase qui contient un ou plusieurs verbes conjugués est une phrase verbale.

Exemples :
-  Il se lève, s’habille et se brosse les dents.
-  Pierre, Samuel et Samir jouent aux billes.
-  Quand arrive-t-il ?

Une phrase qui ne contient pas de verbes conjugués est une phrase non verbale.

Exemples :
-  Quelle belle journée !
-  Stop !

 LA PONCTUATION

La ponctuation est un ensemble de signes qui permettent de comprendre un texte et qui donnent des indications pour faciliter la lecture.
Modifier la ponctuation peut changer le sens d’une phrase.
La ponctuation
LE NOMLE SIGNELE RÔLE
Le point . Marque la fin d’une phrase déclarative ou impérative. Pause longue dans la lecture.
La virgule , Sépare des groupes de mots. Brève pause dans la lecture.
Le point d’interrogation  ? Marque la fin d’une phrase interrogative.
Pause longue dans la lecture.
Le point d’exclamation  ! Marque la fin d’une phrase exclamative.
Pause longue dans la lecture.
Le point virgule  ; Sépare des groupes de mots. Pause intermédiaire dans la lecture.
Les deux points  : Introduisent une citation, une énumération ou une explication.
Les points de suspension ... Indique une phrase inachevée.
Le tiret - Dans un dialogue, signale qu’un personnage prend la parole.
Les parenthèses ( ) Introduisent une indication supplémentaire.
Les guillemets «  » Encadrent un dialogue, une citation.

 LE NOM

Le nom est la nature d’un mot qui désigne une chose, une personne, un animal, un sentiment, une qualité…

Exemple : table, monsieur, serpent, bonheur, gentillesse…

Il existe deux grandes catégories de noms :

- Les noms communs : Ils sont précédés d’un déterminant avec lequel ils s’accordent.

  • Exemple : un chien, le garçon, une table, ce bateau…

- Les noms propres : Ils désignent une seule personne ou un seul objet de sa catégorie. Les noms propres prennent une majuscule et sont invariables. Ils peuvent être utilisés avec ou sans déterminant.

  • Exemple : Médor, Nantes, François, le Rhône, une Ferrari…
Chaque nom a un genre.
masculin  : un élève, le chat...
féminin  : une voiture, ma sœur...
Chaque nom a un nombre.
singulier  : le livre, ton cartable...
pluriel  : les enfants, nos parents...

 LES DÉTERMINANTS

Le déterminant est la nature d’un mot qui précède un nom commun. Le déterminant permet de connaître le genre et le nombre du nom qu’il accompagne.

Exemples :
- le violoniste, la violoniste...
- un cartable, des cartables...

Il existe différentes catégories de déterminants :

ArticlesSingulierPluriel
Définis le, la, l’ les
Indéfinis un, une des
Partitifs du, de la, de l’ des
DéterminantsSingulierPluriel
Possessifs mon, ton, son
ma, ta, sa
notre, votre,
mes, tes, ses,nos, vos, leurs
Démonstratifs leur
ce, cet, cette
ces
Numéraux un, deux, trois, quatre…
Indéfinis aucun(e), chaque, tout(e), quelque… plusieurs, quelques, certains
Exclamatifs ou interrogatifs quel, quelle quels, quelles

 LE VERBE

Le verbe est un mot qui permet d’exprimer une action ou un état.

Exemples :
- Prends ton stylo !
- Mon chat semble malade.

Le verbe varie en fonction du sujet, du temps et du mode.

Exemples :
-  Mon chat est malade.
-  Mes chats sont malades.
-  Le footballeur reste au sol.
-  Il restera quelques jours au repos.
-  Le gardien fait un bel arrêt.
-  Il faut qu’il fasse ses devoirs.

Dans le dictionnaire, les verbes sont toujours écrits à l’infinitif.

Exemple :
-  Penser  : v. C’est l’action de réfléchir.

Les verbes être et avoir sont aussi utilisés comme auxiliaires dans les temps.

Exemples :
- J’ai réussi. C’est le verbe réussir au passé-composé (auxiliaire avoir).
- Tu es venu. C’est le verbe venir au passé-composé (auxiliaire être).

 LE PRONOM PERSONNEL

Le pronom personnel remplace un nom. Il permet d’éviter des répétitions : je, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles…

Exemples :
-  Ce garçon travaille, il travaille bien.
-  Les petites filles jouent dans la cour, elles sautent à la corde.
-  Les enfants mangent à la cantine. Aiment-ils les épinards ?

 L’ADJECTIF QUALIFICATIF

L’adjectif qualificatif est un mot qui donne des renseignements sur le nom qu’il accompagne.

Exemples :
- un chien noir
- la mignonne petite souris grise
- Cette glace est délicieuse.

L’adjectif qualificatif s’accorde toujours en genre (masculin, féminin) et en nombre (singulier, pluriel) avec le nom.

Exemples :
-  masculin singulier : mon meilleur ami
-  masculin pluriel  : mes meilleurs amis
-  féminin singulier : ma meilleure amie
-  féminin pluriel : mes meilleures amies

  L’ADVERBE

L’adverbe est un mot invariable ou groupe de mots appelé locution adverbiale.

Exemples :
-  Je mange vite.
-  Il change petit à petit.

L’adverbe sert à préciser ou modifier le sens du verbe, d’un adjectif ou d’un autre adverbe.

Exemples :
-  Elle murmure. - Elle murmure doucement.
-  Cette eau est froide. - Cette eau est trop froide.
-  On pourrait se voir souvent. - On pourrait se voir plus souvent.

L’adverbe permet de relier deux phrases ou deux parties d’une phrase.

Exemple :
-  Je rentre, puis je prends un bain.

On peut distinguer deux catégories d’adverbes :

-  Les adverbes qui complètent :

  • un lieu  : ici, ailleurs,…
  • un temps  : souvent, ensuite, hier, …
  • une manière  : bien, mal, rapidement,…

-  Les adverbes qui modifient :

  • une quantité  : beaucoup, un peu…
  • un doute  : peut-être, probablement, …
  • une affirmation  : oui, certainement, …
  • une négation  : ne …pas, non,…

 LA PHRASE SIMPLE ET LA PHRASE COMPLEXE

Une phrase simple ne contient qu’un seul verbe conjugué, c’est une proposition indépendante.

Exemple :
-  Il rentrera tard.

Une phrase complexe contient plusieurs verbes conjugués. Elle contient autant de propositions que de verbes conjugués.

Exemples :
-  [Je vois] [qu’elle est triste.] (2 propositions)
-  [Une guitare a six cordes] ; [un violon en a quatre]. ; [une mandoline en a huit.] (3 propositions)
-  [Je sors] [car la pluie s’est arrêtée.] (2 propositions)

 LES FORMES DE PHRASES

Toutes les phrases sont affirmatives ou négatives.
La négation est marquée par deux mots :
ne…..pas,
ne…..plus,
ne…….jamais,
ne ……rien,
ne ….. personne, …
Forme affirmativeForme négative
Je regarde la télévision. Je ne regarde jamais la télévision.
As-tu un crayon ? N’as-tu pas un crayon ?
Nous aimons le gâteau ! Nous n’aimons plus le gâteau !
Cours. Ne cours pas.

 LES TYPES DE PHRASES

Il existe quatre types de phrases :
  • La phrase déclarative donne une information, elle termine par un point.
    • Nous buvons du jus d’orange.
  • La phrase interrogative sert à poser une question, elle se termine par un point d’interrogation.
    • Ma voiture est-elle réparée ? Est-ce qu’elle sera prête demain ?
  • La phrase exclamative sert à exprimer un sentiment, elle se termine par un point d’exclamation.
    • J’ai faim ! Comme c’est joli !
  • La phrase impérative ou injonctive sert à donner un ordre ou un conseil, elle se termine par un point ou par un point d’exclamation.
    • Mange ta soupe ! Ne tournez pas à droite.

 Les propositions indépendantes juxtaposées ou coordonnées

Quand deux ou plusieurs propositions sont reliées par une virgule, un point-virgule ou deux-points, on les appelle propositions indépendantes juxtaposées.

Exemples :
-  [La température baisse], [il faudrait aller chercher du bois.]
-  [Une guitare a six cordes] ; [un violon en a quatre] ; [une mandoline en a huit.]
-  [La maison a les volets fermés] : [ses occupants sont partis en vacances.]

 
Quand deux propositions sont reliées par une conjonction de coordination ou un adverbe, on les appelle propositions indépendantes coordonnées.

Exemples :
-  [Tu devrais prendre un parapluie], [car la pluie commence à tomber.].
(2 propositions)
-  [Le client lit longuement le menu] [puis se décide pour une salade.]
(2 propositions)

  La proposition relative

Comme les adjectifs et les compléments du nom, les propositions relatives donnent des renseignements sur le nom.
La proposition relative commence par un pronom relatif  : qui, que, dont, où…

Exemples :
-  [C’est un film] [qui fait peur.]
-  [C’est le film] [dont je t’ai parlé.]
-  [La Réunion est une île] [ il fait bon vivre.]